Lu en 2019·Mars

Crossing the line

img_20190306_1643505733798467993507685.jpg

  • Auteur: Simone Elkele
  • Nombres de pages: 400
  • Maison d’édition: La Martinière
  • Prix: 16€
  • Lien pour l’acheter: Fnac

Résumé

Pour échapper à une famille chaotique, Ryan Hess, 18 ans, quitte le Texas pour le Mexique.
Son plan ? Se consacrer à son unique passion, la boxe.

Fille d’un des avocats les plus influents du Mexique, Dalila Sandoval est lycéenne. Elle travaille sans relâche et se prépare à une brillante carrière de médecin.

Leur rencontre aurait pu se résumer à une aventure d’un soir.
Mais leur attirance pourrait les emporter plus loin. Trop loin.
Car sous le soleil brûlant du Mexique, certaines histoires n’attendent qu’une étincelle pour s’embraser.

Leur amour survivra-t-il ?
Ou les conduira-t-il à leur perte ?

Avis

Coucou tous le monde je vous retrouve aujourd’hui pour vous parlé de Crossing the line de Simone Elkele. Il faut savoir que c’est une de mes auteurs préféré. Sa trilogie Irrésistible fait parti des tout premier livre que j’ai lu, quand j’ai commencé à lire. Autant dire que j’étais des plus impatiente de lire ce livre qui a du rester seulement 1 mois dans ma P.A.L.

Pour commencer j’ai adoré ma lecture comme toujours avec Simone Elkele je ne suis jamais déçu. Ce que j’adore chez cette auteur c’est le fait que ces histoire sont toujours sur des adolescents entre 16 et 18 ans. Et malgré leur jeune âge il est toujours question du grand amour. J’adore l’idée que l’amour n’a pas d’âge et qu’on peut le trouver même en étant si jeune.

Ce que j’ai beaucoup aimé aussi c’est le fait que ça ce passe en grand partie au Mexique. C’est un pays et une culture que j’aime beaucoup et l’auteur à su transmettre tout ça sans pour autant le faire de façon tout rose. En effet elle y parle aussi de l’extrême pauvreté, des cartels de drogues et de la corruption. Elle a bien su décrire comment un pays avec une culture si riche qui d’un autre côté est si pauvre financièrement que ça emmène des hommes à faire des choses terrible pour l’appât du gain.

Dans ce livre il est bien sûr question d’amour mais aussi et avant tout de famille. De comment avec une famille aimante, on a l’envie de s’échapper et comment avec un famille qui nous rejette on a juste qu’une envie c’est leurs prouver qu’on vaut la peine d’être aimé. Et surtout que certe a la base on ne choisi pas sa famille, mais que par la suite on peut sans construire une avec ses amis et la personne qu’on aime. C’est très paradoxale mais très bien traité.

La relation en Dalila et Ryan est très intense et passionnelle. Ils sont tout les deux des personnages entier et passionné. J’ai adoré leurs histoires et leurs évolution car même si tout n’est pas rose ils sont soudé et ça fait toute la différence.

En conclusion je dirais qu’une fois encore Simone Elkele nous offre une très belle histoire d’amour, de famille et d’espérance. A lire avec grand plaisir comme tout ses livres.

Fin chronique

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s